HISTORIQUE

GENESE DE CETTE FOLLE AMBITION :

Une envie de voyage et un goût exacerbé pour l'aventure, l'inconnu et l'au delà.

Ces dernières années, j'ai pris peu à peu conscience de mon appétence pour partir, aller voir ailleurs, découvrir d'autres terres et d'autres cultures, telle une nécessité pour être en phase avec moi même.

En hexagone, je nourrissais cette faim aventurière par quelques lectures à thème comme "seul autour du monde" de Joshua Slocum, "naufragé volontaire" d'Alain Bombard et bien d'autres.

La fin de mes 11 années d'études pour obtenir mon doctorat en médecine radiologique m'a donné un vent de liberté et m'a donné l'envie de réaliser une expérience inédite car je préfère vivre mes rêves plutôt que m'enrichir de ceux des autres au travers de mes lectures.

MAIS POURQUOI A LA RAME?

Même si je suis proche de la mer, je n'en reste pas moins un piètre navigateur et j'aurais surement coulé mon voilier avant même d'être sorti du port.

C'est un souvenir de lecture passée, "l'Atlantique à la rame" de Jean-Luc Torre qui a germé petit à petit pour devenir un projet concret. Ce livre, relatant des difficultés physiques, psychologiques et techniques d'une telle épopée, ne m'a pas en lui même donné l'envie de vivre la même expérience. Mais les personnes qui se lançaient dans ce genre de projet n'étaient pas forcément de grands marins, d'autres pas de grands sportifs...Alors pourquoi pas moi?

C'est cette relative accessibilité qui m'a séduite et m'a donné l'envie de concrétiser ce projet.

RAMES GUYANE 2017: LA DÉSILLUSION

Elle devait être la 5ème édition de la course Rames Guyane, nous étions près de 13 skippeurs annoncés par l'organisateur.

Malgré une course annoncée en avril 2016 et officiellement lancée le 1 mars 2017 après un premier report de course, elle sera définitivement annulée le 10 avril.

Les raisons évoquées furent le contexte économique et les manifestations guyanaises 2017...

RAMES GUYANE 2018: Une nouvelle édition?

Il apparait peu probable qu'une nouvelle édition RAMES GUYANE voit le jour, les organisateurs guyanais n'ayant pas les compétences ni la volonté de relancer la course. Récemment, le bureau s'est modifié avec la venue d'un nouveau président métropolitain au passé frauduleux, riche en liquidations judiciaires, ce qui ne laisse rien présager de bon...

L’APRÈS RAMES GUYANE:

Le tumulte organisationnel a perduré tout l'été 2017 car il nous fallait nous réorganiser tout en restant le plus solidaire possible entre skippers. Les guyanais engagés ne pouvaient trouver autre terre d'arrivée que la Guyane vis à vis de leurs sponsors et d'autres n'avaient d'autre fenêtre temporelle pour prendre le large, les contraintes professionnelles obligeant.

Avec l'aide de Patrick Favre, un récidiviste des traversées océaniques en aviron, 4 skippers on pris le large le 10 décembre 2017 de Dakar dans le cadre, ou non, de la nouvelle course Rame Océan.

En ce qui me concerne, j'ai fait le choix de ne pas suivre mes amis skippers dans cette voie compte tenu de l'absence de sécurité en mer apporté par l'organisateur. Quitte à ne devoir compter que sur soi même et l'organisation générale des secours en haute mer, autant monter son propre projet personnel!

"Poursuit ton rêve"
L'aventure continue!

© 2023 par PÔLENORD. Créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
0