L'Avant 

Extrait du communiqué de presse du 6 Septembre 2018

" Paris, le 06 septembre 2018 - Au mois de janvier 2019, le Docteur Jérôme BAHUON, jeune médecin radiologue originaire de la région Finistérienne, traversera l’atlantique à la rame et en solitaire en portant l’étendard de la Fédération Leucémie Espoir, groupement d’associations luttant contre les cancers du sang et pour le soutien aux malades et à leurs familles.

 

Son objectif : attirer l’attention du public sur ces maladies, mettre en lumière le combat des malades, encourager les inscriptions sur le registre des donneurs de moelle osseuse pour augmenter leurs chances de survie quand une greffe est indiquée.

UN RAID HUMANITAIRE CONTRE LES CANCERS DU SANG : LE DÉFI RELEVÉ PAR UN JEUNE MÉDECIN QUI PORTERA LES COULEURS DE LA FÉDÉRATION LEUCÉMIE ESPOIR

Les cancers du sang : 33 000 personnes touchées par an en France

Chaque année, plus de 33 000 personnes, enfants, jeunes adultes et personnes âgées sont touchées par un cancer du sang. Ces maladies correspondent à un développement anormal des cellules du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes) ou de la moelle osseuse .
On distingue 3 grandes familles de cancers du sang : les leucémies, caractérisées le plus souvent par la prolifération anormale de cellules jeunes ou matures dans la moelle osseuse ; les myélomes, qui se manifestent notamment par des lésions osseuses, et les lymphomes, qui touchent principalement les ganglions.
Chacune de ces familles recouvre une multitude d’entités distinctes dont le pronostic et le traitement peuvent être très différents. Les services hospitaliers d’hématologie sont des services spécialisés dans la prise en charge des maladies du sang et en particulier des cancers du sang.
Le traitement de ces maladies repose essentiellement sur la chimiothérapie, les thérapies ciblées, la greffe de moelle et parfois la radiothérapie.

5115 KILOMÈTRES, 60 JOURS DE MER ET DE LUTTECONTRE L’OCÉAN : UN PÉRIPLE QUI SYMBOLISE LECOMBAT MENÉ CONJOINTEMENT PAR LES MÉDECINS,PATIENTS ET ASSOCIATIONS CONTRE LA MALADIE…

 


Le docteur Jérôme BAHUON, 31 ans, partira de l’île El Hierro aux Canaries pour rallier Le Marin en Martinique. Une traversée de l’océan atlantique qui représente 4800km en ligne droite, soit 1 million de coups d’aviron et 50 à 60 jours en mer.

 

Sportif habitué aux trekkings extrêmes et adepte expérimenté de la plongée sous marine et de l’apnée, si Jérôme BAHUON a la condition physique et la préparation mentale requises pour mener à bien son projet, il n’a jamais ramé auparavant ; c’est donc un véritable défi personnel qu’il s’apprête à relever : « Je voulais me dépasser » explique-t-il, « c’est ce que font les malades face au cancer du sang, ils se battent contre l’inconnu et se dépassent ! ». 

 

Pour le jeune médecin, cette aventure dont le succès reposera tout entier sur sa force mentale, son endurance physique et sa motivation, est avant tout un hommage au combat que les malades atteints de cancers du sang ont à mener: « Si les médecins que nous sommes et les traitements médicamenteux que nous mettons en oeuvre sont le socle essentiel de la lutte contre les cancers du sang, chacun sait que toute guérison repose également sur l’attitude combative du malade ; avec lui nous formons une équipe.

Mais même très bien entouré, face à une maladie qui menace votre vie, le chemin est forcément toujours aussi intérieur ; au fond, c’est vous qui vous dressez contre la maladie.

 

Ma traversée se veut symbolique : chaque coup de rame que je vais donner, je le donnerai en hommage au combat que mènent ces malades. Je serai seul face à la menace et il me faudra tenir bon. C’est eux qui me permettront de me dépasser.

J’ai dans ma famille une petite fille qui a mené ce combat comme presque toutes les personnes qui œuvrent au sein de la Fédération Leucémie Espoir, c’est aussi pour eux que ie vais m’accrocher ».


1 MILLION DE COUPS DE RAME POUR DES MILLIERS D’INSCRIPTIONS SUR LES REGISTRES DE DONNEURS DE MOELLE OSSEUSE ? LE PARI DE JÉRÔME BAHUON !


La greffe de moelle osseuse, une indication thérapeutique pour 80 % des pathologies graves du
sang. 

Chaque année en France, plus de 2.000 personnesessentiellement les malades dont la moelle ne fonctionne plus (aplasie) ou est envahie par des cellules cancéreuses (leucémie), ont besoin d’une greffe de moelle osseuse.  Toute maladie affectant la moelle osseuse a de graves conséquences: l’absence de globules rouges entraîne une anémie, l’absence de globules blancs des infections, et celle des plaquettes des hémorragies. 

 

La compatibilité : 1 chance sur 4 entre deux membres d’une fratrie contre 1 chance sur 1 million entre deux individus pris au hasard ! 

Trouver un donneur compatible lorsqu’on a besoin de greffer un malade est un défi en raison de l’extrême variété du système HLA.

C’est pourquoi un registre composé de volontaires existe pour offrir des possibilités de trouver un donneur strictement compatible au plus grand nombre de malades possible.

Plus ces volontaires sont nombreux, plus les chances de sauver les malades en attente de greffe de moelle osseuse sont importantes: les registres nationaux sont interconnectés et représentent ainsi plusieurs millions de volontaires dans le monde.

 

Pourtant, des malades meurent faute de donneur compatible.

C’est dans le ventre de Tiwena, une embarcation écologique, que le docteur Jérôme BAHUON qui n’a jamais ramé sportivement auparavant, va défier l’océan…


Jérôme BAHUON prendra place à bord d’un monotype insubmersible baptisé Tiwena, fabriqué en contre-plaqué/résine époxy et mesurant 8 mètres de long sur 1,60m de large pour un poids de 450 kg à nu. Dénuée de motorisation, cette embarcation écologique alimentée uniquement par l’énergie solaire n’avancera qu’à la force des bras de son skipper et à la faveur des vents et courants qui accompagneront son voyage. L’eau douce consommée par Jérôme sera extraite de l’eau de mer par un procédé de désalinisation électrique. "


1https://curie.fr/dossier-pedagogique/les-cancers-du-sang-ou-cancers-
hematologiques
2https://www.aphp.fr/cancers-du-sang-myelomes-hemopathies-lymphomes
3https://www.france-adot.org/

Jérôme espère mobiliser le public sur le sujet et inciter le plus de gens possible à se renseigner sur le don de moelle osseuse pour susciter des vocations d’inscription:
L’agence de la Biomédecine travaille avec ardeur à sensibiliser à l’importance capitale du don de moelle pour la survie des malades.
C’est un travail de longue haleine et en France, il y a encore beaucoup de travail à faire : les donneurs inscrits sur le registre sont 300 000, contre 3,5 millions en Allemagne !
Il faut déjà réussir à chasser de l’inconscient collectif la désastreuse confusion entre moelle osseuse et moelle épinière !
On ne le rappellera jamais assez : la moelle osseuse est la substance molle et grasse de l’intérieur des os, riche en cellules souches hématopoïétiques. Elle fabrique les cellules du sang. Rien à voir avec la moelle épinière.
 
La greffe de moelle osseuse consiste à remplacer la moelle osseuse d’un malade par une moelle osseuse saine et compatible.
Le prélèvement de cellules souches hématopoïétiques en vue de greffe se fait soit en prélevant de la moelle osseuse sous anesthésie générale au niveau des os du bassin, soit, et c’est le cas le plus fréquent, par prélèvement par prise de sang (cytaphérèse).
Dans les 2 cas, la douleur est d’intensité très modérée et peut être soulagée par la prise d’un antalgique classique. Les donneurs la jugent mineure au regard de la satisfaction d’avoir peut-être sauvé une vie.
Plus nous dirons cela aux gens, plus nombreux ils seront à réaliser qu’en s’inscrivant sur le registre des donneurs de moelle osseuse, ils peuvent sauver des vies sans mettre à aucun moment la leur en danger et sans s’imposer de souffrance ou de contraintes insurmontables !
 
"Si ma traversée peut motiver les observateurs à se renseigner sur le don de moelle osseuse, à s’inscrire et/ou à en parler autour d’eux, j’aurais réussi."

L' Aventure 

"Jerôme et Kate, de l'équipe à terre, se sont chargés de tenir au courant tous les bigooders de la tournure des événements. Un journal de bord à été publié chaque soir de ces 60 longs jours de navigation !"

Et Jerôme, enfin de retour, continue de partager ce qu'il a vécu sur sa page instagram !

L'Arrivée

Extrait du communiqué de presse du 25 Mars 2019

"Paris, le 25 mars 2019 - Le 2 février dernier, le Dr Jérôme Bahuon, 33 ans, radiologue à l’hôpital de Guingamp (22), prenait le départ d’une transatlantique à la rame et en solitaire portant l’étendard de la Fédération Leucémie Espoir : la Traversée Bigood.

 

Son objectif, sensibiliser le grand public au don de moelle osseuse.

N’ayant jamais ramé auparavant, sans aucune expérience de la navigation et sans la moindre assistance, il se lançait alors dans une aventure à l’issue incertaine.

Son voyage, raconté via un journal de bord truculent, émouvant et remarquablement bien écrit, réunit chaque jour sur la page Facebook de la Traversée près de 4000 personnes, parmi lesquelles de nombreux nouveaux donneurs de moelle.

Epuisé, les mains blessées, le Docteur Jérôme Bahuon est néanmoins en passe de gagner son pari et devrait accoster au Marin, en Martinique, entre le 30 et le 3 avril, en plein coeur de la 14ème semaine nationale du don de moelle osseuse.

Circé, 16 ans, qui doit la vie à un don de moelle osseuse et dont le prénom gravé sur la coque du monocoque de Jérôme Bahuon a affronté l’océan avec lui, sera là pour l’accueillir…


5115 KM, 60 JOURS DE MER EN SOLITAIRE, 1 MILLION DE COUPS DE RAME, Mais il est fou ce toubib !


 

Le jour de son départ les paris lui étaient plutôt défavorables, les marins chevronnés lui prédisant une prompte raclée. Pourtant, Jérôme Bahuon a bien quitté l’île d’El Hierro aux Canaries le 2 février dernier à bord de Tiwena, un monocoque qui a déjà trois transatlantiques à son actif, comme il l’avait annoncé.

Ni navigateur ni rameur, mais pêcheur et plongeur expérimenté, il entreprenait le voyage d’une vie, avec la certitude d’aller au bout.

 

Sa motivation ? Son engagement auprès de la Fédération Leucémie Espoir et sa

promesse faite aux malades.

 

Son objectif ? Faire que son défi attire l’attention et permette ainsi de sensibiliser de potentiels donneurs de moelle osseuse.

 

Le point de départ ? Circé, 16 ans, qui a été arrachée aux soins palliatifs à l’âge de 11 ans grâce à un don de moelle osseuse et à une greffe qui, défiant tous les pronostics, l’a rendue à la vie.


 

SOUTENU QUOTIDIENNEMENT PAR PRES DE 4000 PERSONNES


Au moment du départ, la page Facebook de la Traversée Bigood réunissait 500 soutiens.

En 4 semaines, l’aventure est devenue le rendez-vous quotidien de 4000 personnes qui chacune sensibilise au don de moelle.

 

Les messages de nouveaux « veilleurs de vie » ou de bénévoles auprès de l’EFS, qui témoignent d’inscriptions directement motivées par son défi, parviennent à Jérôme Bahuon presque chaque jour.
Ses journaux de bord quotidiens, lus pour certains plus de 56000 fois, permettent de sensibiliser efficacement un public très varié. Avant son départ, le jeune radiologue se confiait sur le sens qu’il donnait à sa traversée dont le succès ne devait reposer que sur sa force mentale, son endurance physique et sa motivation : « Ma traversée est pour moi symbolique : chaque coup de rame que je vais donner, je le donnerai en hommage au combat que mènent ces malades. Je serai seul face à la menace et il me faudra tenir bon. »
 

Instants capturés de l'arrivée

1/2